Liban

Le Liban dépend de l'importation de combustibles fossiles pour répondre à la demande d'énergie domestique. 94% de la consommation totale d'énergie primaire du pays est du combustible fossile, tandis que 88% de la puissance installée de l'énergie est tributaire du combustible fossile. Les 12% restants proviennent de l'énergie renouvelable ; surtout l'hydroélectricité.

Pourtant, le Liban souffre de perturbations concernant la prestation de ces importations d'énergie, ainsi que de fourniture durable d'électricité. Le Liban vise à avoir 12% de son électricité et son énergie thermique fournis par des ressources renouvelables d'ici 2030. Le pays a également adopté un Plan National d'Action de l'Efficacité Energétique (NEEAP) en 2011 avec des objectifs d'efficacité énergétique réduisant de 5% le taux de croissance de demande d’énergie.

Le Liban est un État membre du RCREEE depuis 2008.

Le profil énergétique du Liban

Le profil énergétique du Liban offre une brève analyse du marché libanais des énergies renouvelables (ER) à l'an 2012. Il examine les capacités, les cibles, les réglementations et les investissements au marché libanais des ER. En outre, il présente une brève analyse des cibles, réglementations et mesures d’efficacité énergétique.

 

Profil d'énergie renouvelable

télécharger

Profil d'efficacité énergétique

télécharger