Mauritania

La Mauritanie dépend principalement des combustibles fossiles pour répondre à la demande domestique d'énergie. Les combustibles fossiles représentent environ 66% de la consommation primaire d’énergie, alors que les 34% restants proviennent de la biomasse qui est surtout utilisée pour le chauffage et les besoins domestiques. L’électricité est principalement générée à partir de centrales thermiques composées de  générateurs diesel. A l’heure actuelle, la consommation nationale d’énergie dépasse la production de 35%, rendant nécessaires d’importantes importations de combustibles fossiles. Ceci est dû principalement à la hausse importante des besoins en énergie couplée par ailleurs à une insuffisance de puissance installée.

Le pays cherche à répondre à la demande croissante d’énergie tout en réduisant les importations en intégrant les énergies renouvelables comme source importante d’électricité. Le gouvernement a pour objectif de générer 15% et 20% pour 2015 et 2020, respectivement, de la consommation primaire d’énergie via des moyens d’énergie renouvelable, sans compter la biomasse.

La Mauritanie est un état membre du RCREEE depuis 2014.