L’Egypte lance son initiative pour la qualité des systèmes thermiques solaires à travers le projet du Ministère du Tourisme

L’Autorité Egyptienne Générale de Normalisation et de la Qualité a publié la version finale du guide égyptien pour le label de qualité conformément aux règles du projet arabe pour la certification des systèmes solaires thermiques "Shamci. En outre, l'Autorité de l'Energie Nouvelle et Renouvelable (NREA) se prépare à recevoir des offres financières pour la réhabilitation des laboratoires des systèmes solaires thermiques.

Le guide égyptien représente l’aboutissement des efforts de coopération fournis,  ces derniers mois, par l'Autorité Egyptienne Générale des Normes et de la Qualité,  l’Autorité  des Energies Nouvelles et Renouvelables, le Centre Régional pour les Energies Renouvelables et l'Efficacité Energétique, la Ligue des Etats Arabe et l'Association du Développement de l'Energie Solaire (SIDA).

Par ailleurs, le ministère égyptien du tourisme a pris l'initiative d’apporter un appui financier aux hôtels, pour les encourager à s’équiper par des chauffe-eau solaires. Ce soutien financier peut aller jusquà 66% du coût du chauffe-eau solaire. Cette initiative a eu un large écho dans le secteur hôtelier en Egypte. A cet effet, Il a été convenu de former un organe consultatif officiel composé par le Centre Régional des Energies Renouvelables et l'Efficacité Energétique, l'Autorité Générale Egyptienne de Normalisation et de la qualité, l’Autorité de l'Energie Nouvelle et Renouvelable ainsi que  d'autres institutions spécialisées. Cet organe aura pour rôle de définir les critères d'évaluation des entreprises candidates à adhérer à ce projet, ainsi que l'évaluation des chauffe-eau solaires fabriqués et la qualité de l'installation.

Cette étape devrait avoir un impact crucial, du fait qu’elle va jouer en défaveur de l'installation des dispositifs solaires qui ne se conforment pas au label Shamci d’une part, et contribuera à améliorer les économies d’énergie résultant de l’abandon à utiliser des énergies conventionnelles et à faire face au défi du déficit énergétique  dans les pays d'autre part. Cette étape aura aussi l’avantage de fournir un modèle exemplaire pour la gestion des projets visant à développer la norme de qualité ainsi que l’utilisation des caractéristiques standard dans la République Arabe d'Egypte.