ATMP poursuit ses efforts pour atténuer les risques environnementaux tout en augmentant la productivité des projets éoliens dans le Golfe de Suez

Avril 2020, golfe de Suez-Égypte: malgré l'épidémie du virus COVID-19, les activités du programme de gestion active des turbines (ATMP) sont en cours dans la région du golfe de Suez alors que la saison printanière de migration des oiseaux est à son apogée.

La surveillance des oiseaux et les programmes de fermeture à la demande de la centrale éolienne BOO de 262,5 MW dans le golfe de Suez se poursuivent efficacement. Alors que plus d'un million d'oiseaux survolent le couloir de migration des oiseaux du golfe de Suez au printemps, l'ATMP continue de s'efforcer de protéger et de conserver les oiseaux dans l'un des couloirs de migration des oiseaux les plus importants.

Le programme Active Turbine Management (ATMP) est l'un des programmes phares du RCREEE lancé en 2015. Le projet vise à optimiser le temps de fonctionnement des éoliennes, tout en garantissant la sécurité et l'atténuation des risques pour les oiseaux migrateurs planeurs. En se concentrant sur le golfe de Suez, en particulier, car il s'agit d'un important couloir de migration des oiseaux et, par conséquent, le développement de projets d'énergie éolienne dans cette zone a le potentiel d'avoir des impacts significatifs sur les oiseaux migrateurs ainsi que sur d'autres récepteurs environnementaux et sociaux. L'accord de coopération sur la gestion et la mise en œuvre de l'ATMP comprenait trois programmes principaux; le programme de surveillance des oiseaux, le programme de surveillance des décès et le programme d'arrêt à la demande des centrales éoliennes pour les investisseurs privés dans la région du golfe de Suez.